Source : L’outil de propagande de l’Etat Islamique anéanti par une cyberattaque menée par l’Europe | Siecle Digital | Mathilde Rochefort

L’Agence européenne Europol et la police fédérale belge ont mené une vaste cyberattaque contre l’Amaq, principal outil de propagande du groupe État Islamique sur Internet. Au total, ce sont plusieurs milliers de comptes, de sites et canaux de communication qui ont été neutralisés, rapporte RTBF.

Utiliser les réseaux sociaux pour recruter

L’État Islamique se sert largement d’Internet pour sa propagande. Réseaux sociaux, messageries instantanées, sites Internet… Les outils sont nombreux et, malheureusement, certains n’ont pas les moyens pour faire face à l’ampleur du phénomène et parvenir à le contrôler. En 2016 par exemple, les auteurs de l’attentat de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray communiquaient via Telegram. Plus récemment, c’est l’application TikTok qui était pointée du doigt : utilisée comme outil de propagande par Daesh, elle avait réagi en supprimant une vingtaine de comptes de sa plateforme.